De la collecte à la valorisation : le parcours des déchets

gestion-globale-dechets

Le site de Muret, antenne de CHIMIREC SOCODELI, prendra en charge la gestion des déchets industriels dangereux et non dangereux, depuis la collecte chez le client jusqu’au transport vers les filières de valorisation ou de traitement adaptées.

Le diagnostic déchets

Le diagnostic déchets est réalisé sur le site du client par l’un de nos technico-commerciaux. Il s’agit d’une étape décisive, nécessitant une compétence avérée, puisqu’elle va permettre de préconiser les filières de traitement et de valorisation adéquates en fonction de la nature des déchets présents.

La mise en place du tri sélectif

A l’issue du diagnostic déchets, CHIMIREC SOCODELI met en place sur le site du client les moyens logistiques et de stockage en optimisant les dispositifs de tri sélectif. Des contenants réglementaires sont ainsi mis à la disposition du client : fûts métalliques, bacs plastiques, bidons, etc.

Le tri sélectif a 3 objectifs essentiels :

La collecte des déchets

Les déchets sont acheminés depuis leur site de production par le biais de camions adaptés à leur nature :

Lors de sa tournée de collecte, chaque chauffeur est en possession des Bordereaux de Suivi des Déchets (BSD) correspondant aux enlèvements à effectuer dans la journée.

La réception des déchets sur le site de Muret

Les principaux déchets réceptionnés sur la plateforme de Muret seront :

Ils proviendront essentiellement des secteurs d’activité industriels et automobiles.
À leur réception, sous forme conditionnée ou en vrac, ces déchets seront pris en charge de manière distincte selon leur nature.
Considérés comme des déchets dont les caractéristiques sont connues, les batteries, filtres à huile, piles, néons, liquides de refroidissement usagés, huiles usagées, emballages et matériaux souillés, acides, bases, aérosols, seront directement réceptionnés sur le site, accompagnés d’un Certificat d’Acceptation Préalable (CAP).
En effet, les caractéristiques physico-chimiques de ces catégories de déchets ne sont pas susceptibles d’évoluer avec le temps. C’est pourquoi, seul un contrôle visuel sera effectué à leur réception sur le site afin de s’assurer de la
nature du déchet.
Les déchets non connus feront l’objet d’une procédure d’identification préalable afin d’établir le mode de gestion adapté. Pour ces déchets, le producteur du déchet renseignera une Fiche d’Information Préalable (FIP) qui précisera la nature du déchet, les quantités, le conditionnement et les risques inhérents à ce déchet. Des échantillons pourront être réalisés et analysés en laboratoire pour compléter les informations fournies.

Bon à savoir :

Au-delà du contrôle du véhicule et du chargement, des prises d’échantillons pour contrôle des déchets pourront être réalisées pour valider la conformité de ces derniers.
Une pesée détaillée de chacun des fûts ou conteneurs reçus sera réalisée au niveau de l’aire de tri/déchargement par un opérateur présent en permanence sur le site.

Le tri et le regroupement des déchets

Dès leur réception, les déchets seront triés puis regroupés selon leur catégorie. Ils seront stockés temporairement sur le site par compatibilité et sur des rétentions dédiées. Les opérations de regroupement seront pilotées par des chimistes compétents et formés.
L’expertise en matière de tri est le fondement de l’activité de CHIMIREC, elle implique une parfaite maîtrise de la gestion des compatibilités entre les déchets.
Les procédures qui seront appliquées sur le site de Muret sont identiques à celles du Groupe CHIMIREC et s’appuient notamment sur le système Qualité Sécurité Environnement mis en place par le Groupe dans toutes ses filiales.

Le pré-traitement des déchets

La mise en place d’un déchiqueteur constitue l’unique activité de traitement des déchets qui sera réalisée sur le site de Muret. Cet équipement, d’une puissance de 40 kW environ, sera installé dans un bâtiment, sous auvent, et le déchiquetage se fera par cisaillage des emballages.
L’orientation des déchets vers une filière de valorisation ou d’élimination
Une fois réceptionnés, triés et regroupés sur le site de Muret, les déchets industriels dangereux et non dangereux seront dirigés vers les filières de traitement ou de valorisation adéquates.