Préserver l’environnement : le fondement de notre métier

Le métier de CHIMIREC SOCODELI est intrinsèquement lié au respect de l’environnement et à la diminution de l’impact des rejets industriels sur la nature. Aussi, l’implantation du site de Muret (31) a fait l’objet d’études d’impacts rigoureuses qui présentent les moyens de prévention mis en œuvre pour réduire au maximum les risques de nuisances.

Préservation des sols et du sous-sol

Les modalités de gestion de l’activité sur le site de Muret permettront d’exclure tout impact sur la qualité des sols et du sous-sol. L’ensemble des déchets liquides en transit ou issus du lavage sera stocké sur des rétentions adaptées, les zones d’activités et les aires de dépotage sont imperméabilisées et reliées à une rétention adaptée, les zones de stockage de déchets sont imperméabilisées et sur rétentions.

Gestion sécurisée des eaux

Tout est prévu sur le site de Muret pour maîtriser l’ensemble des rejets en eaux :

Émanations atmosphériques réduites et contrôlées

Les aires de travail seront couvertes (quais, zones de tri, aires de déconditionnement et de dépotage). Néanmoins, la mise en œuvre d’une activité de déchiquetage des emballages souillés et les opérations de déconditionnement de certains déchets peuvent induire des émissions diffuses de composés, notamment des composés organiques volatils (COV) et des poussières.

De faibles émissions sonores

Les émissions sonores induites par le site seront principalement associées au trafic routier et aux activités de manipulation des déchets et de déchiquetage des emballages. Un suivi périodique des émissions sonores du site sera réalisé, en limites de propriété et auprès des habitations les plus proches.